Mens Jean Slim Bleu Bleu Fuseau Horaire HyLebr9

SKU3720661977492105
Mens Jean Slim Bleu Bleu Fuseau Horaire HyLebr9
Mens
Menu
Espace Client
Ralph Sonnenbrille ra5177 Des Ralph Lauren lAsuA0
Primrose Short In Pink Primevère Court En Rose Size M also In Sxs The Jetset Diaries Taille M également À Lart Xs Les Journaux De Jetset QZk2Hu529
La Rose Vita Parcours Femmes Baskets En Daim Veau Élevé Dans La Pêche Bally ykhn7
Téléphones
Déjà client
Offres box
Déjà client
Offres box
Déjà client
Thématiques
Urgences
Pro -10 salariés
Pantalon Garniture Effilochés Slim Isabel Marant Bleu wBslYoN5B

« La gestion des déchets radioactifs comprend toutes les activités liées à la manipulation, au prétraitement, au traitement, au conditionnement, à l'entreposage et au stockage des déchets radioactifs, à l'exclusion du transport hors site.

« La gestion du combustible usé comprend toutes les activités liées à la manipulation, à l'entreposage, au retraitement ou au stockage des combustibles usés, à l'exclusion du transport hors site.

« Une installation de gestion du combustible usé ou de déchets radioactifs est une installation ayant pour objet principal la gestion de ces substances.

« Le retraitement des combustibles usés est un traitement dont l'objet est d'extraire les substances fissiles ou fertiles des combustibles usés aux fins d'utilisation ultérieure. »

L'entreposage de matières ou de déchets radioactifs est l'opération consistant à placer ces substances à titre temporaire dans une installation spécialement aménagée en surface ou en faible profondeur à cet effet, « avec intention de les retirer ultérieurement ».

Le stockage de déchets radioactifs est l'opération consistant à placer ces substances dans une installation spécialement aménagée pour les conserver de façon potentiellement définitive dans le respect des principes énoncés à l'article L. 542-1 « , sans intention de les retirer ultérieurement ».

Le stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs est « le stockage de déchets radioactifs » dans une installation souterraine spécialement aménagée à cet effet, dans le respect du principe de réversibilité.

« La fermeture d'une installation de stockage de déchets radioactifs est l'achèvement de toutes les opérations consécutives au dépôt de déchets radioactifs dans l'installation, y compris les derniers ouvrages, ou autres travaux requis pour assurer, à long terme, la maîtrise des risques et inconvénients que l'installation présente pour les intérêts mentionnés à l 'article L. 593-1 . »

« Les orientations et l'échéancier de la politique nationale de recherches et d'études mise en œuvre pour assurer, dans le respect des principes définis à l'article L. 542-1, la gestion des déchets radioactifs à vie longue de haute ou de moyenne activité figurent à Damon Violation De Propriété Des Femmes De Travail De Wellingtons Rv5aYcu
de programme relative à la gestion durable des matières et déchets radioactifs.

« Les orientations et l'échéancier de la politique nationale de recherche et d'études mise en œuvre pour assurer, dans le respect des mêmes principes, la gestion des matières et des déchets radioactifs autres que ceux mentionnés à l'alinéa précédent figurent à l'article 4 de la même loi . »

« I. Un plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs dresse le bilan des modes de gestion existants des matières et des déchets radioactifs et des solutions techniques retenues, recense les besoins prévisibles d'installations d'entreposage ou de stockage et précise les capacités nécessaires pour ces installations et les durées d'entreposage. »

Abon nement Lettre d' info

Un mensuel au service des intervenants francophones en promotion de la santé

PIRARD A.-M.
PIRARD A.-M.
Initiatives

Les Belges sont prêts à consommer moins d’antibiotiques. Tel est le résultat positif de la campagne de sensibilisation menée l’an passé auprès du grand public et des professionnels de la santé. Pour renforcer ces résultats, une deuxième campagne est organisée fin 2001, début 2002 avec, notamment, la diffusion d'un spot radio-TV et d’une brochure explicative. 75 % des Belges se disent prêts à consommer moins d’antibiotiques, 57 % des médecins ont personnellement évoqué la campagne auprès de leurs patients et une diminution moyenne mensuelle de 700.000 journées de traitement par antibiotiques a été constatée pour les mois de décembre à mars 2001. Tels sont les résultats, très encourageants, de la campagne de sensibilisation « Les antibiotiques, moins et mieux » menée à l’automne 2000 à l’initiative des ministres des affaires sociales et de la santé (1). Toutefois, pour qu’une telle campagne ait un impact en profondeur et à long terme, il est nécessaire de relancer la sensibilisation et l’information. Les deux ministres concernés ont donc programmé une «deuxième» vague de cette campagne en novembre 2001. Celle-ci prend place dans le cadre des programmes d’information du grand public sur l’utilisation irrationnelle des antibiotiques lancés par l’OMS, l’Union européenne et tous les pays européens. Le 15 novembre 2001, le Conseil des ministres de la santé s'est d'ailleurs réuni afin d’examiner une proposition de recommandation sur l’utilisation prudente des antimicrobiens en médecine humaine.

Les Belges sont prêts à consommer moins d’antibiotiques. Tel est le résultat positif de la campagne de sensibilisation menée l’an passé auprès du grand public et des professionnels de la santé. Pour renforcer ces résultats, une deuxième campagne est organisée fin 2001, début 2002 avec, notamment, la diffusion d'un spot radio-TV et d’une brochure explicative.

La première campagne avait pour objectifs de faire prendre conscience aux consommateurs de soins de santé de l’existence d’un problème d’antibiorésistance, de les inviter à utiliser les antibiotiques moins souvent et mieux et d’en discuter avec leur médecin et/ou leur pharmacien. Des moyens considérables avaient été mis au service de ces objectifs: diffusion de plus de 500.000 brochures dans les pharmacies, les cabinets des généralistes, des pédiatres, des ORL et des pneumologues, diffusion d’un spot radio-tv, ouverture de deux sites web (un francophone et un néerlandophone) pour le grand public et distribution de 200.000 dépliants par le biais des principaux organismes assureurs du pays. Aujourd’hui, 46 % de la population se souvient d’avoir entendu, vu ou lu quelque chose en rapport avec ces conseils. La comparaison des retombées de cette campagne et des résultats d’une enquête qui l’avait précédée, indique que 36 % des médecins semblent prescrire moins d’antibiotiques. Parallèlement, un pourcentage significatif de personnes résidant en Belgique n’attendent plus que le médecin leur fasse automatiquement une prescription pour un refroidissement, un mal de gorge, une fièvre, une bronchite, . Ainsi, par exemple, l'attente de prescription d'un antibiotique en cas de grippe passe de 49% des personnes interrogées avant la campagne à 30% après.

Renversé

Un site d'information collectif et participatif sur la Suisse romande et ses alentours. Pour regrouper l'actualité des différentes luttes, susciter des échanges, pour soutenir et renforcer les mouvements sociaux et révolutionnaires. ( la suite ).

Recherche

A propos

Crédits

Salut !

Autres

Plan du site | RSS2.0